Contre Macron le 7 février, bloquons les facs et les lycées !

La mobilisation contre la réforme des retraites est une mobilisation historique. En quelques semaines, des millions de personnes sont déjà descendues dans les rues, les grèves s’amplifient et les chances de faire reculer le gouvernement augmentent.

La mobilisation des jeunes peut être la clé de la victoire face au gouvernement. D’ores et déjà, des assemblées générales s’organisent et les jeunes défilent par dizaines de milliers en cortège dans les manifestations.

Il est temps d’accélérer. Puisque le gouvernement refuse de nous entendre et continue à avancer au mépris des Français·es, nous n’avons plus le choix. Le 7 février, bloquons l’ensemble des universités et des lycées pour faire définitivement battre Macron en retraite.

Pourquoi bloquer ?  

Bloquons le chômage et la précarité à vie ! 

La société de Macron, c’est la précarité tout au long de la vie. Les jeunes ne peuvent pas choisir leurs études avec Parcoursup, ne peuvent pas manger à leur faim ou se soigner correctement quand ils sont étudiant·es, ils galèrent déjà à trouver du travail et désormais, ce sera pire ! En repoussant l’âge de départ à la retraite, la conséquence sera directe : les plus anciens libéreront plus tard leurs emplois, et les jeunes auront encore plus de difficulté à en trouver. Avec ce système, nos générations risquent de connaître encore plus de périodes de chômage tout au long de la vie, pour finir avec une retraite de misère. 

Bloquons la retraite à 67 ans !

La plupart de notre génération ne verra jamais la retraite à 64 ans ! Avec 43 annuités de cotisations, et alors que l’âge moyen du premier emploi stable est de 27 ans, ce sera généralement une retraite à 67 ans !

Mais qui s’imagine pouvoir être professeur des écoles, conducteur de bus, infirmier jusqu’à 67 ans ?

Bloquons la retraite pour les morts ! 

Combien d’entre nous seront morts avant d’arriver à la retraite ? Aujourd’hui, c’est déjà 25% des hommes les plus pauvres qui décèdent avant 62 ans. Demain ce seront 9 000 personnes de plus qui ne verront pas la retraite à 64 ans par an, et si on doit bosser jusqu’à 67 ans, combien seront encore en vie et en bonne santé ? 

Bloquons une réforme qui sacrifie encore les femmes ! 

Comme souvent avec Macron, les premières victimes sont les jeunes et les femmes ! Avec 43 annuités et un départ légal à 64 ans, ce sont encore elles qui trinqueront. D’ores et déjà les femmes touchent des retraites inférieures en moyenne de 40% à celle des hommes. Les femmes plus que les hommes connaissent les temps partiels et les carrières hachées. Avec cette nouvelle réforme les inégalités vont encore augmenter !

Bloquons la casse de nos lycées ! 

Macron continue de détruire les lycées et l’enseignement public. La pression scolaire sur les lycéens pour qui désormais chaque évaluation compte pour être sélectionné par Parcoursup ne permet pas de travailler dans de bonnes conditions. Faire des études devient un chemin de croix. De la même manière l’abandon et la désorganisation des lycées professionnels est inacceptable et pénalise les élèves. 

La réussite de la mobilisation dépend de chacun·e d’entre nous. Dans nos lycées, nos universités, nos lieux d’étude, organisons des assemblées générales, des comités locaux de mobilisation, et préparons un maximum de blocage le 7 février !

Je signe

BIENTÔT 3000 SIGNATURES !

2 130 personnes ont signé.* Rejoignez-les pour bloquer ensemble les lycées et les facultés dans tout le pays !

*  Le compteur n’est pas automatique. Il sera mis à jour régulièrement.